Notre page Facebook (Allemand)
Notre page Facebook (Allemand)

"Ce que tu ne penses pas correctement,

tu le vivras de manière erronée".

"Le droit est égalitaire,

parce que les hommes sont inégaux".

"Je suis ici pour les nombreuses époques

ou plutôt pour les individus de

de nombreux temps à venir".

Constantin Brunner   (1862-1937)


Philosophe, sage, penseur nonconformiste, visionnaire

  • Rebelle à la philosophie scolaire académique
  • Représentant d'une philosophie moderne de l'unité, dépassant l'opposition entre l'esprit et la matière
  • Critique de l'antisémitisme
  • Défenseur de l'État de droit et des libertés civiles


- Des voix sur Brunner -

 

"Il me réconforte de vous voir. Le temps me semble à nouveau habitable."

Walther Rathenau

 

"En voilà enfin quelqu'un qui étend ses bras loin sur le monde."

Gustav Landauer

 

"C'est avec plaisir que je confirme mon admiration pour le grand penseur Constantin Brunner."

Max Horkheimer

 

"La revoilà, la vraie humanité profonde."

Yehudi Menuhin


- Actualités -

Nouvelles sources:

Notre dernière numérisation vidéo : Hans Raphael Goetz (1921-2013) était un musicien et philosophe danois d'origine allemande, notamment juive allemande. Son père était George Goetz (1892-1968), secrétaire général de l'"Association pour le judaïsme libéral en Allemagne" et rédacteur en chef du journal judéo-libéral, qui s'était autrefois réfugié au Danemark pour échapper aux nazis. Après la mort de George Goetz, qui avait été un ami de Constantin Brunner, son fils Hans devint également actif dans le cadre de l'Institut international Constantin Brunner (ICBI), dont il fut le président de 1992 à 2006. C'est de cette époque que date cette interview, numérisée et rendue publique pour la première fois, dans laquelle Goetz parle de sa famille et de sa relation avec Brunner, ainsi que de la philosophie et de la théorie politique de Brunner. Goetz évoque également les différents groupes de discussion sur Brunner, comme le "cercle de Czernowitz".

Dans cette vidéo, on peut voir le dernier bureau de Brunner depuis son exil à La Haye. Les enregistrements inédits datent des années 90 et ont été remontés par nos soins en 2019. La chambre, longtemps restée intacte, a ensuite été dispersée et la plupart des objets et des livres ont été donnés à l'Institut Leo Baeck de Berlin.

Cette interview inédite du célèbre violoniste virtuose Yehudi Menuhin (1916-1999) sur le philosophe Constantin Brunner a été réalisée à Londres en 1994 et numérisée pour la première fois en 2018 par notre fondation.

Nouvelles publications :

Le nouveau volume d'Aschkenas est paru sous forme de cahier thématique consacré à Constantin Brunner ! Il contient les articles suivants :

  • Stenzel, Jürgen: Einführung
  • Zimmer, Robert: Constantin Brunner als Denker der Moderne. Eine biographische und philosophische Skizze
  • Stenzel, Jürgen: Constantin Brunners Auffassung des Jüdischen
  • Springborn, Matthias: Emanzipation von der jüdischen Orthodoxie. Die Jugend- und Lehrjahre 1862-1890 des Leo Wertheimer alias Constantin Brunner
  • Rodan, Martin: Constantin Brunner und das prophetische Judentum
  • Werner, Hans: Gottesbegriff und Gotteserkenntnis bei Constantin Brunner und Martin Buber
  • Rolletschek, Jan: Gustav Landauer und Constantin Brunner. Umrisse einer Begegnung
  • Krah, Franziska: Der »große Philosoph« und der ihm »lieb gewordene Verein«. Zum Verhältnis von Constantin Brunner und dem Centralverein deutscher Staatsbürger jüdischen Glaubens
  • Hahn, Hans-Joachim: »Die angesteckten Juden«. Constantin Brunners Antizionismus
  • Baltschev, Bettina: »Wie ich in meinem Lande bin, so ist mein Land in mir«. Constantin Brunner im holländischen Exil 1933-1937
  • Photos de l'Institut Leo Baeck, archives du Musée juif de Berlin, Constantin Brunner Collection VI
  • Tableau chronologique
  • Bibliographie
  • Battenberg, J. Friedrich: Erinnerung an Prof. Dr. Helmut Castritius
  • Index des personnes et des lieux

Pour accéder à l'édition en ligne du cahier thématique aux éditions de Gruyter, cliquez ici.

Les éditions Königshausen & Neumann ont publié en avril 2019 un livre de lecture sur Brunner qui comble un manque ressenti par tous ceux qui se sont intéressés à Brunner jusqu'à présent ou qui voulaient le faire : Robert Zimmer et Jürgen Stenzel ont sélectionné les passages les plus pertinents de l'œuvre complète de Brunner et les ont réunis en un seul volume, ce qui permet d'avoir une vue d'ensemble concentrée sur sa philosophie.

 

„Was du nicht richtig denkst, das musst du verkehrt leben“
Ein Constantin Brunner-Lesebuch
Édité par Jürgen Stenzel et Robert Zimmer, Verlag Königshausen & Neumann, Würzburg 2019, 450 pages, couverture cartonnée et reliée au fil, € 24,80, ISBN 978-3-8260-6493-7
En préambule, Robert Zimmer introduit la vie, l'œuvre et l'impact de Brunner. Les textes choisis dans "Lehre", "Unser Christus oder das Wesen des Genies", "Der Judenhaß und die Juden", "Von den Pflichten der Juden und von den Pflichten des Staates", "Der entlarvte Mensch", "Unser Charakter oder Ich bin der Richtige", ainsi que dans d'autres livres et essais de Brunner, sont répartis en cinq chapitres, chacun d'entre eux commence avec une introduction afin que le contexte général dans lequel s'inscrivent les textes soit perceptible. Un tableau chronologique et une bibliographie sont joints à l'ouvrage.

Critique :

Hans-Rüdiger Schwab, „Was du nicht richtig denkst, das musst du verkehrt leben“. Ein Constantin Brunner-Lesebuch, in: Jahrbuch für Lebensphilosophie IX (2018/19), S. 395–399. [ici via le lien pour le téléchargement]

Presse :

Dans son édition en ligne du 3 mai 2019, le "Trierische Volksfreund" a parlé du penseur Brunner, des fondations Brunner et de la lecture organisée à Jünkerath des extraits du livre de lecture de Brunner récemment paru, voir ici.

Autre littérature actuelle :

Le livre le plus complet de Brunner sur l'antisémitisme (titre original "Der Judenhaß und die Juden", 1919) est désormais disponible en français grâce à la traduction de Jacques Aron, qui a également rédigé une préface.

 

LA HAINE DES JUIFS ET LES JUIFS

Un bilan de l'antisémitisme pré-nazi

Constantin Brunner

Traduction de l'allemand et introduction par Jacques Aron

 

Description du livre par l'éditeur :

"Au fil des années, le philosophe allemand d'origine juive Constantin Brunner (1862-1937) émerge comme une figure singulière à la croisée de la pensée classique (Spinoza, Kant, Hegel) et du monisme judaïque articulant une théorie spéculative unitaire à la connaissance des faits naturels et historiques. La mise en question de sa double condition juive et allemande le contraint à dresser une analyse de l'antisémitisme politique qui se développe à partir de 1880. Il y combat cette forme de résistance de la société civile à l'État de droit de tous les citoyens, quelles que soient leurs croyances ou traditions culturelles. Il en trace ici en 1919 la synthèse la plus complète, avant que le national-socialisme ne radicalise l'antisémitisme en programme d'exclusion des Juifs."

 

Lien vers le livre

 

Brève biographie de la maison d'édition sur Aron :

"Jacques Aron a consacré de nombreux ouvrages à la condition juive européenne. Architecte et urbaniste de formation, professeur de l'enseignement supérieur, il n'a cessé d'élargir son champ de recherche à l'évolution du concept d'antisémitisme."

Martin Rodan, membre du comité de la fondation, a fait traduire en slovaque son ouvrage initialement paru en français ("Notre culture européenne inconnue"). La maison d'édition le décrit comme une "vision originale de l'histoire culturelle de l'Europe". Nous ne manquerons pas de mentionner que Brunner y apparaît également, raison pour laquelle nous le citons volontiers ici. Une traduction allemande du livre est actuellement en cours.

 

Lien vers le livre

 

À propos de Martin Rodan (allemand)

Jüdische Miniaturen, Volume 207

Constantin Brunner. Philosoph und Weisheitslehrer. (Dans la boutique)

Hentrich & Hentrich:  Berlin 2017

 

Robert Zimmer retrace les caractéristiques importantes aussi bien de la biographie que de la pensée de Brunner. Il présente l'œuvre principale de Brunner, "Die Lehre von den Geistigen und vom Volke" (1908), et s'intéresse à son lien avec l'interprétation rationnelle du monde, la philosophie mystique de l'unité et la théorie de l'État et de la société issue des Lumières. Brunner a lié l'exigence systématique du théoricien à l'exigence pratique de vie d'un maître de sagesse. Il s'agit de découvrir un penseur original et productif qui a apporté une contribution tout à fait originale à la philosophie de l'époque moderne.

Recueil :

Constantin Brunner im Kontext. Ein Intellektueller zwischen Kaiserreich und Exil.

De Gruyter: Berlin 2014

Bande de lettres :

Constantin Brunner – Ausgewählte Briefe 1884-1937.

Wallstein: Göttingen 2012